LE FRANÇAIS – LANGUE OFFICIELLE DE CLUJ CAPITALE EUROPÉENNE DE LA JEUNESSE 2015 LE FRANÇAIS – LANGUE OFFICIELLE DE CLUJ CAPITALE EUROPÉENNE DE LA JEUNESSE 2015

Aujourd'hui, la fédération Share Cluj-Napoca a signé le protocole sur la reconnaissance de la langue française comme une des langues officielles de Cluj Capitale européenne de la Jeunesse 2015. Ce document a été signé le 17 décembre 2014 par Emil Boc, Maire de la municipalité de Cluj-Napoca et par Son Excellence François Saint-Paul, Ambassadeur de France en Roumanie.

Nous voulons profiter de cette occasion pour remercier la communauté française, Son Excellence François Saint-Paul et l'Institut français de Roumanie de nous avoir assuré de leur soutien si tôt, et d'avoir conclu un puissant partenariat avec la Capitale européenne de la Jeunesse 2015.

M. le Maire a entamé la conférence de presse en énumérant quelques-unes des raisons pour lesquelles la ville de Cluj-Napoca est particulièrement bien connectée à l'espace francophone :
· 30 000 étudiants roumains étudient la langue française à l'école.
· 1 000 étudiants français font leurs études dans les universités de Cluj-Napoca.
· Le français est souvent utilisé au travail par les jeunes de Cluj-Napoca, et il existe de nombreuses opportunités d'emplois en langue française.
· Le Club Francophone d'Affaires de Cluj (CFAC) compte actuellement 50 membres.
· L'Institut français de Cluj-Napoca organise et/ou soutient près de 80 événements culturels par an, lesquels attirent près de 15.000 participants. L'Institut offre également 3 000 heures de cours de français à l'année.
· Les institutions françaises sont présentes et actives à Cluj-Napoca
· Cluj-Napoca est jumelée avec les villes de Nantes et de Dijon.
· L'aéroport de Cluj-Napoca propose des vols directs vers plusieurs villes de France, telles que Paris-Beauvais, Bruxelles-Charleroi ou Mulhouse-Bâle.
Son Excellence François Saint-Paul a présenté le programme EYC (European Youth Capital) à Paris, et celui-ci a été considéré comme une priorité. L'Ambassadeur a déclaré que Cluj-Napoca venait de faire un pas en avant concernant les questions culturelles et économiques. Il a également ajouté que si la ville voulait étendre son impact, elle devrait desormais croire de plus en plus au multilinguisme. SE François Saint-Paul estime que la ville de Cluj-Napoca peut faire figure d'exemple en ce qui concerne la société civile. A la fin de leur entrevue, M. Boc a tenu à faire remarquer que l'Ambassadeur avait acquis un très bon niveau de roumain en très peu de temps, ce qui à son sens prouve le respect manifesté par la communauté française.

L'autre document signé aujourd'hui était une convention-cadre entre la Fédération Share Cluj-Napoca et l'Institut français de Roumanie. Ce document a été signé par Vlad Pop, Président de la Fédération Share et M. Christophe Gigaudaut, Conseiller de coopération et action culturelle de l'Ambassade de France et Directeur de l'Institut français de Roumanie.

Nous considérons notre partenariat avec l'Institut français comme un modèle à suivre, à partir de maintenant, pour nos prochaines collaborations.

Nous travaillons ensemble sur des bases communes afin de remplir 3 objectifs majeurs :
· Accroître la conscience civique et publique de la communauté locale de 1 000 étudiants français engagés dans les filières médicales, les amener à se sentir davantage comme chez eux et mieux associés à la ville de Cluj-Napoca.
· Sur la base de l'expérience de la communauté française en certaines matières telles que l'hospitalité, nous voulons diffuser et élargir les aptitudes et les compétences nécessaires dans ce domaine afin que les autres habitants de Cluj puissent en bénéficier.
· Du fait de notre partenariat avec l'Institut français, nous bénéficierons d'une grande exposition dans les médias français diffusés sur des chaînes télévisées comme TV5 Monde et RFI.

Monsieur Christophe Gigaudaut a assuré que son message pour ses correspondants était toujours « nous ne pouvons pas ne pas être partenaires ». Il s'est également exprimé sur le professionnalisme dans tous les domaines culturels associés, et a précisé que l'important pour nous n'était pas seulement la manière dont nous créons un événement, mais également la manière dont nous l'abordons.

Rappelons que le français est une des principales langues étrangères en Roumanie et la cinquième langue la plus parlée au monde, avec 274 millions de locuteurs.

Étaient également présents à cette conférence de presse :
Mme Catherine Suart, première conseillère à l'Ambassade de France en Roumanie.
Mr. Benoît Gautier, conseiller économique à l'Ambassade de France en Roumanie.
Mr. Pascal Fesneau, consul honoraire de France à Cluj-Napoca.
Mr. Benoît Bavouset, Directeur de l'Institut français de Cluj-Napoca.
Mme Florina Popa, Assistante cours et examens à l'Institut français de Cluj-Napoca.

Nous voulons conclure en rappelant une nouvelle fois que le français n'est qu'une des cinq langues officielles de la CEJ 2015, avec le roumain, le hongrois, l'anglais et l'allemand.


A propos de l'événement

Commentaires:

Commenter
Répondre
  • Moshu

  • 19 January 2015 15:25
  • Groupe: Guests
  • Date d'inscription: --
  • Statut:
  • 0 Commentaires
  • 0 Articles
^
Atunci cum se face ca intre versiunile de limba oferite de acest site nu se gaseste si limba franceza?
Répondre
  • Groupe: Administrators
  • Date d'inscription: 1.12.2014
  • Statut: Currently Offline
  • 1 Commentaire
  • 23 Articles
^
Cu puțină răbdare le vom avea pe toate. Chiar în aceste momente, conținutul site-ului actual este tradus și în franceză.
Quote: Moshu
Atunci cum se face ca intre versiunile de limba oferite de acest site nu se gaseste si limba franceza?