VIF n°5 : Iustina Ghimbășanu


Le plus intéressant, c'est encore d'observer le VIF dans son milieu naturel : l'endroit retenu pour la rencontre en dit souvent beaucoup sur la personne. Aujourd'hui, j'ai rendez-vous dans un café du centre de Cluj, adresse pleine d'un charme discret et délicat, un peu comme la jeune femme qui s'installe en face de moi. Iustina a 20 ans, et vient d'entamer des études de Lettres à l'université de Cluj-Napoca. Avec l'ambition de devenir professeur et traductrice... de français, bien entendu.

Originaire de Galați, Iustina me confie effectivement être « tombée amoureuse » de la langue de Molière quand elle était toute petite. Un coup de foudre complètement inattendu de la part de cette fille de mathématicien ! Mais comme c'est à travers les chiffres que Iustina a fait la connaissance du français, on peut dire que l'héritage paternel est sauf : elle se souvient avoir été la première de sa classe à savoir compter en français jusqu'à dix, et en chanson s'il vous plaît ! Depuis, elle ne s'est jamais arrêtée, et se consacre à sa passion pour cette langue sans plus compter... ses heures, cette fois-ci.

Modeste, Iustina paraît pourtant sincèrement étonnée lorsque je la complimente sur son (solide) niveau, et proteste même un peu. Pourtant, elle enchaîne les compétitions depuis des années, et a même remporté l'Olympiade nationale de français lorsqu'elle était en 10ème, preuve de son excellente maîtrise de la langue. Iustina ne s'est pourtant encore jamais rendue en France, c'est un rêve dont elle espère faire une réalité l'an prochain, en décrochant sa mobilité pour passer un semestre en Hexagone. Avant d'arriver à Cluj, son expérience de la francophonie se résumait à un échange avec des lycéennes belges lorsqu'elle avait 17 ans, épisode dont elle semble garder un excellent souvenir si j'en crois le plaisir évident avec lequel elle se remémore cette semaine d'activités et de partage.

A son arrivée à Cluj, en septembre dernier, Iustina se souvient avoir été agréablement surprise par le multilinguisme qui règne sur la ville en maître absolu, et la population clujoise qu'elle trouve très ouverte et chaleureuse. Elle savoure également le dynamisme de Cluj, en profitant de nombreuses activités en rapport avec la francophonie : Iustina prend notamment tous les jeudis après-midi des cours d'improvisation théâtrale en langue française, rédige des haïkus à l'Institut français, et participe même au festival des étudiants francophones d'Europe centrale et orientale : elle attend avec impatience ce dernier événement, qu'elle considère comme une opportunité unique de faire de nouvelles rencontres, et d'échanger en français avec des jeunes issus d'autres cultures de l'Union européenne.



A propos de l'événement

Commentaires:

Commenter
Répondre
  • Shytoko

  • 18 December 2017 01:22
  • Groupe: Guests
  • Date d'inscription: --
  • Statut:
  • 0 Commentaires
  • 0 Articles
^
I think this is an informative post and it is very useful and knowledgeable. therefore, I would like to thank you for the efforts you have made in writing this article
https: acesetm.lb.com